Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 01/12/2016
L’humidité et la température buccales représentent des conditions favorables pour le développement bactérien. La flore est constituée de germes à la fois aérobies et anaérobies. Certains germes opportunistes deviennent pathogènes et sont à l’origine de la formation de caries (Streptococcus mutans le plus souvent mais aussi Lactobacillus, Actinomyces…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte