Pour prévenir et soulager

Rhinite allergique saisonnière : l’homéopathie aussi  Abonné

Publié le 21/11/2013
La saison pollinique a déjà commencé dans le Midi ; ailleurs c’est à partir de février. Deux solutions sont proposées en homéopathie : agir en amont sur le terrain ou réagir dès les premiers symptômes pour soulager.

LA SAISON pollinique la plus importante de l’année est indiscutablement celle des graminées qui court en moyenne de mi-mai à mi-juillet. Mais, dans le Sud de la France, les allergiques aux pollens de cyprès souffrent dès la mi-novembre, et certains pollens d’arbres, comme le bouleau, se répandent dès février. Des pollens d’herbacées, hautement allergisants, comme le plantain et la pariétaire, sévissent à partir de la mi-avril jusqu’à la mi-octobre. Suivent d’autres plantes, comme l’armoise, puis l’ambroisie (essentiellement dans la région Rhône-Alpes) de juillet à octobre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte