L’ABC pratique des collyres

Publié le 07/04/2016

- L’isotonie est un facteur important de confort de l’œil : la tonicité des larmes est voisine d’une solution de chlorure de sodium à 0,9 % et l’œil tolère mieux les solutions hypertoniques qu’hypotoniques.

- L’incorporation d’agents viscosifiants (polymères bioadhésifs, dérivés cellulosiques, acide hyaluronique…) permet d’augmenter le temps de résidence dans le sac conjonctival (formes LP) et donc de diminuer le nombre d’instillations.

- La biodisponibilité oculaire des principes actifs est très faible après instillation, inférieure à 5 %.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)