Une étude comparant humains et chimpanzés

Une mutation a apporté la parole aux humains  Abonné

Publié le 16/11/2009
La mutation porte sur le seul gène connu pour être impliqué dans la parole

La mutation porte sur le seul gène connu pour être impliqué dans la parole
Crédit photo : afp

DEUX ACIDES aminés ont changé sur une protéine et la parole humaine est apparue. Des chercheurs américains (Dan Geschwind et coll., UCLA/Emory) publient dans « Nature » leurs travaux montrant des différences entre la version humaine et simiesque d’un gène, FOXP2, qui pourraient expliquer pourquoi le langage parlé est unique aux humains. FOXP2 est le seul gène connu à ce jour pour être impliqué dans le langage parlé chez les humains. Des mutations ont été associées au développement de troubles de la parole et du langage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte