Une infection parfois grave  Abonné

Publié le 20/01/2014

Une revue de la bibliographie s’appuyant sur 66 études parues au cours des 20 dernières années, a permis d’identifier 871 cas décrits de Salmonelloses liées à l’exposition aux reptiles : 77 cas isolés et 794 cas épidémiques. Quatre décès ont été rapportés. Les animaux les plus fréquemment incriminés étaient les iguanes (24) et les tortues (23), perçus comme des animaux "peu dangereux" en raison de leur petite taille, soulignent les chercheurs. Les autres reptiles étaient des serpents (16) ou des lézards autres que des iguanes (12).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3061