Une sauterelle aux « super-testicules »

Signes extérieurs de virilité  Abonné

Publié le 18/11/2010
Parties de campagne

Parties de campagne
Crédit photo : dr

ROCCO SIFFREDI peut aller se rhabiller ! Une minuscule sauterelle bat l’étalon italien à plates coutures côté attributs masculins. Affichant 70 mg sur la balance, les testicules de la decticelle côtière (Platycleis affinis) relèguent en effet leur équivalent humain au rang de « cacahuètes ». Il faut dire que les bourses de la virile sauterelle représentent 14 % de son poids total. « C’est comme si l’Homme avait à porter des gonades de 10 kg », expliquent les auteurs de l’étude britannique qui pointe cette curiosité animale. À quoi servent d’aussi gros attributs ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte