Piqûre mortelle des méduses-boîte : enfin un antidote !

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 02/05/2019
meduse

meduse

Des chercheurs australiens pensent avoir trouvé un antidote à la piqûre de la créature la plus venimeuse du monde, la méduse-boîte.

Des scientifiques de l'université de Sydney cherchaient à comprendre le fonctionnement du venin de la méduse-boîte australienne (Chironex fleckeri), ayant la capacité de tuer jusqu'à 60 personnes. Une seule piqûre de cette méduse provoque une douleur insoutenable, une nécrose de la peau, et si la dose de poison est suffisamment importante, un arrêt cardiaque pouvant conduire au décès.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)