Parasitoses externes des chiens et des chats  Abonné

Publié le 08/04/2010
Puce, tique, gale, les parasites externes empoisonnent la vie des animaux domestiques. Plus embêtant, ces petites bêtes peuvent être à l’origine de complications graves, parfois mortelles. Prévenir, conseiller et orienter les clients, y compris dans le domaine vétérinaire, est aussi affaire de pharmacien.
La tique, vecteur potentiel de la piroplasmose ou de la maladie de Lyme

La tique, vecteur potentiel de la piroplasmose ou de la maladie de Lyme
Crédit photo : dr

La rémanence des traitements est une condition importante de leur efficacité...

La rémanence des traitements est une condition importante de leur efficacité...
Crédit photo : S Toubon

Conseil à l’officine

Quelques définitions

• La rémanence : c’est une notion importante dans le cadre des traitements antiparasitaires puisqu’elle conditionne la fréquence de ces traitements. La rémanence correspond à la durée pendant laquelle le produit appliqué continue à exercer son action.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte