Ordonnances vétérinaires : la loi respectée?  Abonné

Publié le 21/02/2011

Le décret d’avril 2007 impose la présentation d’une ordonnance pour la délivrance, désormais renouvelable pendant un an, de médicaments vétérinaires. En pratique, la grande majorité des praticiens refusent de rédiger une ordonnance si l’éleveur indique qu’il va s’adresser à une pharmacie. Et la mention « renouvellement interdit » est utilisée sans aucune justification ni discernement, dénonce Jacky Maillet, représentant des officinaux. Du côté des vétérinaires, Claude Andrillon ironise : « Les espoirs des pharmaciens sont déçus, mais ils devaient faire une meilleure analyse au départ.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte