L’homéopathie dans tous ses états  Abonné

Publié le 24/11/2014
Sous forme de tubes granules ou de spécialités conseil, l’homéopathie se renforce dans son cœur de cible - les voies respiratoires - pour compenser la perte de certaines sphères thérapeutiques où elle subit la concurrence d’autres solutions de santé au naturel. Elle se déploie parallèlement dans de nouvelles indications, comme les soins supports en oncologie, répondant à la demande des patients, et aux besoins en conseils associés du pharmacien.
Le recours à l’homéopathie fait partie des réflexes de soin des Français

Le recours à l’homéopathie fait partie des réflexes de soin des Français
Crédit photo : S. Toubon

BIEN que toujours en hausse, le marché de l’homéopathie ne connaît plus les croissances à deux chiffres enregistrées dans les années suivant les scandales sanitaires. Très « météo dépendant » parce que détenant la moitié de ses spécialités en voies respiratoires, ce segment de l’officine a subi les conséquences d’un hiver doux, à l’instar de l’aromathérapie et du complément alimentaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte