Lutte contre l’antibiorésistance

L’Europe au secours de la pharmacie vétérinaire  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 01/06/2015
Le projet de règlement européen visant à mieux encadrer la vente des antibiotiques par les vétérinaires devrait aboutir à l’automne. De même que l’adaptation du décret prescription/délivrance d’avril 2007 inscrit dans la lutte contre l’antibiorésistance. Sur ces évolutions en marche, l’Association nationale de la pharmacie vétérinaire d’officine (ANPVO) fonde de nombreux espoirs. D’autant que les acteurs de ce marché spécialisé continuent de faire l’objet de contrôles aussi violents qu’inéquitables.

LA CHASSE au pharmacien vétérinaire continue. « Certes, note Jacky Maillet, président de l’ANPVO, la quinzaine de confrères très investis dans les soins aux animaux de rente ont quasiment tous déjà reçu la visite des inspecteurs, mais, depuis peu, ce sont les 22 000 officines de France qui sont dans le collimateur. » De fait, le zèle des brigades missionnées par la BNEVP(1), la DGCCRF(2), la police et la gendarmerie vise désormais la simple délivrance de médicaments destinés aux animaux de compagnie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte