Délivrance des antibiotiques critiques par les vétérinaires

Les vétos obtiennent à l’arraché le retrait du projet de découplage  Abonné

Par
Publié le 07/11/2013
La mobilisation et le lobbying actif des vétérinaires auront payé. Reçus par Marisol Touraine à la veille de leur grève nationale, ils ont finalement obtenu le retrait du projet de découplage partiel contre lequel ils s’élevaient. Depuis l’annonce de la nouvelle, les pharmaciens ne décolèrent pas et assurent qu’ils n’ont pas dit leur dernier mot.
Le gouvernement a cédé aux pressions des vétérinaires

Le gouvernement a cédé aux pressions des vétérinaires
Crédit photo : AFP

INADMISSIBLE. C’est sous ce vocable empreint de colère que débute le message adressé par les pharmaciens vétérinaires aux responsables syndicaux et ordinaux officinaux. Un message comme un SOS. Il faut dire que l’exaspération des pharmaciens spécialisés est à son comble depuis que, lundi dernier, est tombé la nouvelle. Au terme d’un lobbying actif, les représentants de l’Ordre des vétérinaires, ainsi que ceux de leurs organisations syndicales, venaient d’être reçus par Marisol Touraine et Stéphane Le Foll, respectivement ministre de la Santé et ministre de l’Agriculture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte