Antibiothérapie

Le lait du diable  Abonné

Publié le 20/10/2016

Les super-bactéries auraient-elles trouvé plus fort qu'elles ? Nous n'en sommes pas là, mais les résultats d'une étude publiée dans « Scientific Reports » donnent quelque espoir au difficile combat contre l'antibiorésistance. Une équipe de chercheurs de l'université de Sydney (Australie) a en effet trouvé dans le lait de la femelle d'un petit marsupial, le diable de Tasmanie, des peptides capables de tuer certaines bactéries résistantes, parmi lesquelles le staphylocoque doré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte