Pollution

La pharmacie tueuse de vautour  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/12/2018
dessin

dessin

Ce n'est pas à des pharmaciens que je l'apprendrais, les médicaments sont capables du meilleur comme du pire. Le pire, cela peut être, par exemple, une gestion mal contrôlée de leur recyclage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte