Toxicologie

Du venin au petit-déjeuner  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 16/11/2017
steve

steve
Crédit photo : NIKLAS HALLE'N/AFP

A-t-il été inspiré par Mithridate* ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Steve Ludwin, un Britannique de 51 ans, a choisi de s'injecter régulièrement de petites quantités de venin de serpent… et ce depuis déjà 30 ans. Résultat ? « Ça a l'air dingue mais en fait ça a potentiellement des effets positifs sur la santé », déclare-t-il à l'AFP. Effet anti-âge, stimulation de l'immunité, plus un rhume depuis 15 ans… La liste des bienfaits de cette mithridatisation réinventée ferait presque rêver.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte