Médicaments vétérinaires

Dissocier prescription et dispensation  Abonné

Publié le 18/01/2010
L’Association nationale de la pharmacie vétérinaire d’officine (ANPVO) rappelle l’importance de l’acte de dispensation, qu’il s’agisse de médicaments humains ou vétérinaires. Face au peu d’investissement des pharmaciens sur ce marché et l’attachement des vétérinaires à la vente de médicaments, l’ANPVO communique sur les droits et devoirs de chacun dans une optique de santé publique.

Crédit photo : dr

« NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE avec les vétérinaires, nous voulons sortir de la logique d’affrontement qui a prévalu pendant trente ans et qui s’est révélée stérile. Nous revendiquons notre utilité dans le système par le biais de notre savoir-faire », explique Jacky Maillet, président de l’Association nationale de la pharmacie vétérinaire d’officine (ANPVO). Car le pharmacien est le seul professionnel de santé dont le métier est la dispensation de médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte