Nouveau scandale alimentaire

Des chevaux de labo détournés  Abonné

Publié le 19/12/2013
Des chevaux ayant servi à des expérimentations auraient été proposés aux consommateurs

Des chevaux ayant servi à des expérimentations auraient été proposés aux consommateurs
Crédit photo : AFP

UN NOUVEAU trafic de viande de cheval vient d’être découvert. Après l’affaire du cheval vendu pour du bœuf, voici celle des chevaux ayant servi dans l’industrie pharmaceutique avant d’être revendu pour la consommation. Environ 60 chevaux utilisés par le groupe Sanofi pour produire des sérums se seraient ainsi retrouvés, à l’insu du laboratoire, dans la chaîne alimentaire après falsification des documents vétérinaires. Plus précisément, Un site de Sanofi situé en Ardèche aurait cédé les animaux, entre 2010 et 2012, à un marchand de chevaux du Gard.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte