Névroses

Des antidépresseurs pour mon chien  Abonné

Publié le 14/03/2011

VOTRE BICHON chéri ne mange plus ? Il dort toute la journée et ne vous fait plus la « fête » quand vous rentrez de l’officine ? Ne cherchez plus, c’est la dépression qui menace Médor ! Mais attention, ce n’est pas parce que vous êtes pharmacien qu’il faut céder à l’automédication sauvage. Ni le Prozac qui traîne sur la table de nuit ni le Lexomil de grand-mère ne conviendront à votre ami à quatre pattes. Car, vous le savez, s’ils sont souvent proches par leur composition, les médicaments à usage humain ne sont pas proposés aux mêmes dosages lorsqu’ils sont destinés à l’animal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte