Vaccination : les pharmaciens appelés à préparer les doses des médecins

Par
Publié le 09/07/2021
Article réservé aux abonnés

Crédit photo : Phanie

Olivier Véran a évoqué une nouvelle modalité dans la distribution des vaccins en officine, ce matin sur « France Inter ». Les pharmaciens pourraient préparer des seringues unidose à l’intention des médecins de leur environnement immédiat.

Un nouveau modèle d'interprofessionnalité. Ce matin sur « France Inter », à une généraliste des Hauts-de-France qui lui faisait part de ses difficultés à trouver des doses en nombre suffisant et à satisfaire les patients sur sa liste d’attente, le ministre de la Santé a répondu par une solution de proximité. Olivier Véran a invité les pharmaciens à préparer des seringues de vaccins pour les médecins de leur entourage. Cela permettrait d’ajuster le nombre de doses aux besoins et de ne pas gâcher de vaccins.

Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), a quant à lui développé une autre méthode en coopération avec les médecins de sa commune afin d’optimiser l’utilisation des flacons et d’accélérer la campagne vaccinale. « Après nous être concertés sur l'agenda de chacun, nous nous envoyons mutuellement les patients désirant se faire vacciner afin de pouvoir administrer l'ensemble des doses », explique le président de l’USPO. Ce dernier table sur l’arrivée du vaccin Pfizer en ville qui permettra de contourner ces problématiques, puisqu’il sera plus facile d’administrer rapidement un flacon de 5 à 7 doses qu'un flacon renfermant dix à douze doses comme pour le vaccin Moderna.


Source : lequotidiendupharmacien.fr