À la Une

Transactions : le marché résiste à la crise  Abonné

Par
Publié le 05/06/2020
Et si le Covid avait joué comme un révélateur de la valeur des officines ? En projetant la pharmacie sur les devants de la scène, l'épidémie a contribué à un regain d'intérêt pour les acquisitions. Et mis en lumière les forces et les faiblesses des différentes typologies d'officines. Ces enseignements de la crise suffiront-ils cependant à rebattre les cartes du marché des transactions ? Rien n'est moins sûr, car d'autres paramètres seront à suivre au cours des six prochains mois.
La crise a révélé les forces et les faiblesses des différentes typologies d’officine

La crise a révélé les forces et les faiblesses des différentes typologies d’officine
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

À l’image d’un réseau officinal très mobilisé tout au long de la crise sanitaire, le marché de la transaction est resté en alerte pendant la période du confinement. Potentiels acquéreurs et futurs cédants ont continué à s’y intéresser de près. Preuve de la robustesse, sinon de la résistance du secteur officinal, comme le soulignent les acteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte