Substitution biosimilaire : le pari réussi des pharmaciens Totum  Abonné

Par
Publié le 03/09/2020

Crédit photo : DR

En deux mois et demi, 78 pharmaciens du groupement Totum sont parvenus à multiplier par 8 le taux de substitution du Lovenox (énoxaparine) par son biosimilaire. Une étude observationnelle que la décision de l’agence du médicament a malheureusement interrompue fin décembre, mais qui met en lumière la force de frappe des officinaux dans le développement des biosimilaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte