SHA : attention à la conformité !  Abonné

Par
Publié le 05/06/2020

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L’autorisation faite aux viticulteurs de céder leur surplus de vins à la distillation va générer de la nouvelle matière première pour les SHA. La généralisation de ces produits, dont la consommation devrait s’inscrire dans la durée, ne doit pas faire oublier la stricte réglementation les concernant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte