Rémunération

L’USPO déplore le temps perdu  Abonné

Publié le 07/07/2011

APRÈS les conclusions des Assises du médicament et la parution du rapport de l’IGAS sur la rémunération du pharmacien, les négociations entre officinaux et gouvernement vont pouvoir commencer. « On a perdu huit mois de négociations pour rien! Ce qui nous met dans une situation, au mois de juillet, de négociation très serrée puisque début septembre, l’affaire sera terminée », déplore Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats des pharmaciens d’officine (USPO). « On va tenter de tenir ce calendrier très serré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte