L’exemple belge  Abonné

Publié le 11/04/2016

Avec un train d’avance sur la France, les pharmaciens belges sont rémunérés à l’honoraire depuis le 1er avril 2010. Plus exactement, la rémunération qui était basée sur un système de marge dégressive lissée (MDL) à quatre tranches, repose à présent à plus de 82 % sur des honoraires, principalement sur un honoraire au conditionnement dispensé mais aussi sur des honoraires spécifiques liés à l’accompagnement du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte