Rapport IGAS/IGF

Les étudiants inquiets  Abonné

Publié le 06/09/2012

CERTAINES préconisations du rapport de l’IGAS et l’IGF rendu public cet été (« le Quotidien » du 3 septembre) inquiètent l’association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) et la Fédération nationale des syndicats d’internes en pharmacie (FNSIP). En particulier la baisse de la marge des officinaux sur les médicaments et la diminution de 10 % du nombre d’officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte