Le rôle du pharmacien correspondant  Abonné

Publié le 17/10/2011

Prévu par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), le statut de pharmacien correspondant a été entériné par un décret publié le 7 avril 2011 au « Journal officiel ». « Dans le cadre d’un protocole portant sur un traitement chronique, le pharmacien d’officine désigné comme correspondant par le patient peut, à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement le traitement concerné, ajuster au besoin sa posologie au vu du bilan de médication qu’il a effectué, selon un rythme et des modalités définis par le protocole », indique le texte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte