L’accessibilité aux soins est menacée, selon le CNGPO  Abonné

Publié le 19/07/2010

Tandis que les syndicats se préparent à rencontrer les pouvoirs publics, le collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) tire lui aussi le signal d’alarme. « La situation économique des officines est plus que préoccupante, souligne son président, Pascal Louis. Des mesures d’urgence sont donc à prendre. » Dans le cas contraire, « la meilleure accessibilité aux soins annoncée par le gouvernement n’aura que peu de chances d’être au rendez-vous, au détriment des patients », estime-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte