Dispensation à l’unité

Federgy exige une PDA rémunérée  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 23/10/2017

La dispensation à l’unité ne pourra être mise en œuvre que dans le cadre strict d’une PDA rémunérée, revendique le syndicat des groupements (Federgy) auprès du ministère de la Santé. Cette prestation, qui garantirait une réelle traçabilité, une meilleure observance, ainsi qu’une réduction des risques iatrogène, pourrait être facturée entre 10 et 20 euros. Federgy exige que soit enfin publié le décret d’application de l’article 38.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte