Aux Pays-Bas, les pharmaciens agressés à cause de l’honoraire

Publié le 22/07/2015

Depuis l’apparition du montant de l’honoraire sur les tickets de caisse en janvier 2014, les relations se sont détériorées de manière spectaculaire entre les équipes officinales néerlandaises et leurs patients. Cette mesure voulue par le législateur pour augmenter la transparence, a de nombreux effets indésirables. Prenant soudain conscience qu’ils paient pour le conseil reçu lors de la délivrance de leur médicament, les patients néerlandais protestent violemment et contestent même cet honoraire.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)