À la une

5 000 officines menacées  Abonné

Publié le 05/10/2015
Le gouvernement vient de présenter son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016, dans lequel le médicament est une nouvelle fois mis à contribution. À l’heure où une pharmacie ferme tous les deux jours, les représentants de la profession, réunis à l’occasion de la 16e Journée de l’économie de l’officine organisée par « le Quotidien », s’inquiètent des conséquences pour le réseau et les patients.

La dégradation économique du réseau s’accélère. Désormais, une pharmacie ferme tous les deux jours. Près de 4 pharmacies sur 10 (36 %) enregistrent une baisse de plus de 10 % de leur résultat courant avant impôt (RCAI), selon l’analyse des bilans 2014 (699 au total) réalisée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et dévoilée lors de la Journée de l’économie organisée par « le Quotidien du Pharmacien ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte