Sécu étudiante

Un régime en voie de disparition  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 22/03/2018

La loi « Orientation et réussite des étudiants », adoptée le 15 février dernier, a définitivement enterré la Sécurité sociale étudiante. À partir du 1er septembre prochain, les nouveaux inscrits à l’université resteront affiliés au régime de leurs parents quel qu’il soit, régime général, agricole ou autres. Ils économiseront ainsi 217 euros de cotisation, chaque année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte