Un Espagnol meurt de la fièvre du Congo après une piqûre de tique

Par
Publié le 02/09/2016
congo

congo
Crédit photo : LONDON SCHOOL OF HYGIENE & TROPICAL MEDICINE/SPL/PHANIE

Pour la première fois en Espagne, un homme est mort de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.

L'homme, âgé de 62 ans, aurait été infecté par une tique lors d'une promenade à la campagne dans le nord-ouest du pays. Il est décédé le 25 août dans un hôpital madrilène. Un porte-parole des autorités sanitaires de la région de Madrid confirme par ailleurs un deuxième cas de fièvre de Crimée-Congo, chez une infirmière qui a soigné le défunt. Elle est isolée dans une unité spécialisée d'un hôpital et son état est stable.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)