Vaccination anti-coqueluche

Risques de rupture  Abonné

Publié le 12/03/2015

LES VACCINS tétravalents et pentavalents Infanrix Tetra et Tetravac-acellulaire, Infanrix Quinta et Pentavac, contenant la valence coqueluche, sont menacés par des tensions d’approvisionnement, voire des ruptures de stocks ponctuelles tout au long de l’année 2015. Les distributions feront par ailleurs l’objet d’un très fort contingentement ont indiqué les deux laboratoires, GSK et Sanofi Pasteur MSD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte