À la Une

PLFSS 2018 : les mauvais comptes de Noël  Abonné

Par
Christophe Micas -
Publié le 14/12/2017
Le premier budget de la Sécu du quinquennat d'Emmanuel Macron, qui vient d'être adopté, prévoit un nouveau tour de vis sur le médicament. Avec à la clé des conséquences sur l'économie des officines. D'autres mesures, telle la hausse de la CSG, auront, elles aussi, un impact sur les comptes des pharmacies.
Argent

Argent
Crédit photo : PHANIE

Les députés ont adopté définitivement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018. Pour le gouvernement, « ce premier PLFSS de la mandature s'inscrit dans la perspective, annoncée par le Premier ministre dans sa déclaration de politique générale, d'un retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale à l'horizon 2020 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte