Les piliers du réseau de nouveau attaqués  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 25/09/2017
La rémunération de l’officine pèse lourd sur la distribution du médicament de ville et, par conséquent, sur les comptes de l’assurance-maladie, estime la Cour des comptes.

Le rapport sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale publié le 20 septembre par la Cour des comptes l’affirme : grossistes-répartiteurs et pharmacies d’officine se sont partagé au titre de la distribution du médicament quelque 6,8 milliards d’euros en 2015, soit un peu moins d’un quart des 27 milliards d’euros des dépenses totales de médicaments remboursables en ville (hors rétrocession hospitalière).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte