Le CNPS réclame une évaluation publique  Abonné

Publié le 10/10/2016

« Il n'est pas surprenant de constater que l'étude présentée par « l'Observatoire citoyen des restes à charge » valorise les thèses de Santéclair, puisque ce réseau en est l'une des composantes, souligne le Centre national des professions de santé (CNPS). Et ce d'autant plus qu'elle écarte toute contradiction venant des professionnels de santé concernés. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte