La santé municipalisée  Abonné

Publié le 11/02/2016

« La commune assure le secrétariat, la comptabilité, le médecin n’a plus qu’à se préoccuper de la santé », explique Jean-Jacques Videlo, maire de Le Sourn (Morbihan), une commune de 2 100 habitants qui a recruté deux médecins comme contractuels de la fonction publique. Le médecin de Le Sourn avait prévenu le maire de son prochain départ à la retraite, accompagné du pharmacien inquiet de cette situation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte