Perte de marge en 2018

La clause de sauvegarde pour 30 pharmacies  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 31/10/2019

Selon les informations de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), une trentaine de pharmacies a bénéficié d’une mesure compensatoire, prévue à l’avenant 11 de la convention pharmaceutique. Dénommé « clause de sauvegarde individuelle », ce dispositif est déclenché automatiquement par l’assurance-maladie dès lors que la marge dégagée par une officine en 2018 est inférieure de 350 euros à celle de 2017, année de référence inscrite à l’avenant 11.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte