Le plan Buzyn 2019-2022

La chirurgie de l'obésité va être mieux encadrée  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 14/10/2019
Réduire de 15 % la prévalence de l'obésité chez l'adulte et de 20 % chez l'enfant d'ici à 2023 : tel est l'objectif pour le moins ambitieux de la feuille de route « Prise en charge de l’obésité 2019-2022 » que la ministre de la Santé Agnès Buzyn a présentée mardi 8 octobre.

Une des mesures importantes concerne la création d'un comité de suivi. Il aura pour mission d’établir un nouveau cahier des charges à destination des 37 centres spécialisés obésité (CSO) français pour le premier trimestre 2020. Ce comité comprendra des représentants des CSO, des spécialités médicales et paramédicales, des sociétés savantes, des associations de patients, des ARS, de l’Assurance-maladie, de la HAS et des fédérations hospitalières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte