Peroxyde d’hydrogène

Inscription obligatoire au registre  Abonné

Publié le 09/10/2017

Depuis le 1er septembre 2017, les pharmaciens d’officine doivent tenir un registre papier (coté et paraphé par le commissaire de police ou le commandant de brigade de gendarmerie) ou enregistrer des éléments d’identification, pour toute vente au consommateur de produits précurseurs d’explosifs, selon un décret publié au « Journal officiel » du 31 août 2017. Pour la pharmacie, cette obligation concerne le peroxyde d’hydrogène concentré à plus de 12 %. Par ailleurs, le peroxyde d’hydrogène à plus de 35 % est interdit à la vente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte