Ezétimibe

Fin de l'accord préalable  Abonné

Publié le 17/01/2019

La demande d’accord préalable concernant les initiations de traitement par l’ézétimibe seul (Ezetrol) ou associé (Inegy) est supprimée, selon une décision publiée au « Journal officiel » du 13 janvier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte