Assauts contre le monopole officinal

Federgy s'affirme comme rempart  Abonné

Par
Publié le 24/09/2018
À l’occasion de leur séminaire de rentrée, les 18 et 19 septembre à Marseille, les dix groupements adhérents de la Chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacies*, Federgy, représentant une pharmacie française sur trois, ont pris position sur les sujets d’actualité de l’été.

Réagissant aux menaces de la concurrence d’autres secteurs, la Chambre syndicale des groupements a salué les propos d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, en faveur de la préservation du monopole des pharmaciens. La stratégie des groupements est, rappelle Federgy, d’aider les pharmacies « à valoriser leurs rôles grandissants dans les années à venir ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte