Pénuries de médicaments

Des mesures contre les ruptures dans le projet de loi de santé  Abonné

Publié le 07/09/2015
Les ruptures d’approvisionnement en médicaments ont été particulièrement nombreuses cet été. Le phénomène n’est malheureusement pas nouveau et leur nombre a explosé en 5 ans. Le projet de loi de santé, qui sera examiné la semaine prochaine au Sénat, entend enfin apporter des solutions.

Cet été, les pharmaciens n’ont pas été épargnés par les ruptures de stock. De nombreux médias locaux ou nationaux s’en sont fait l’écho. « Tous les jours je reçois au moins un patient auquel je ne peux fournir un des médicaments qui lui a été prescrit », expliquait début août au « Parisien » un titulaire de Clamart (Hauts-de-Seine). Même constat sur l’Île de Beauté où une consœur d’Aléria (Haute-Corse) indiquait récemment au journal « Corse Matin » que le phénomène était quotidien. « Avant, c’était occasionnel, on arrivait à dépanner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte