Des indemnités journalières pour les titulaires malades

Par
Marie Bonte -
Publié le 01/04/2020
arrêt maladie

arrêt maladie
Crédit photo : Phanie

De source syndicale, les titulaires atteints par le Covid-19 pourront, comme les médecins, prétendre à une indemnité journalière à hauteur de 112 euros.

Hier, les syndicats de la profession ont obtenu de l’assurance-maladie la confirmation que les pharmaciens titulaires touchés par le Covid-19 pourront se mettre en congés maladie et percevoir une indemnité journalière de 112 euros. L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) et la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) devraient diffuser prochainement des informations à ce sujet.

Cette mesure s’applique depuis le 25 mars, à effet rétroactif à partir du 16 mars, aux médecins et autres professionnels de santé libéraux amenés à interrompre leur activité professionnelle, soit parce qu’ils ont bénéficié d’un arrêt de travail par un médecin pour diagnostic de Covid-19, soit parce que le confinement leur est recommandé (femmes enceintes ou personnes en ALD pour une pathologie listée dans l’avis du Haut Conseil de la santé publique).

L’arrêt de travail est à adresser à l’assurance-maladie, comme pour tout autre patient, soit par le médecin prescripteur de manière dématérialisée via amelipro, soit par le patient par courrier postal. À noter que les pharmaciens titulaires malades ne peuvent pas prétendre à une indemnisation par leur assureur : la clause épidémie est en effet majoritairement exclue des couvertures pertes d’exploitation des assurances, celles-ci se limitant aux dommages (incendies, inondations…).


Source : lequotidiendupharmacien.fr