Santé à domicile

Des économies revues à la baisse  Abonné

Publié le 03/10/2016

Les économies demandées par le gouvernement sur 250 produits et prestations de santé à domicile seront de 95 millions d’euros, au lieu des 200 millions réclamés en août dernier. L’intersyndicale des prestataires de santé à domicile, qui avait manifesté son indignation face au projet initial qui « aurait asphyxié l’ensemble du secteur et entraîné des répercussions importantes dans la prise en charge à leur domicile des patients », se félicite de cette sortie de crise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte