Des causes multiples  Abonné

Publié le 07/09/2015

Dans son rapport d’activité 2014, l’ANSM énumère les causes possibles de rupture de stock :

- capacité de production insuffisante,

- difficultés survenues lors de la fabrication des matières premières ou des produits finis,

- défauts de qualité sur les médicaments,

- suspension de l’activité d’un établissement, fabricant ou exploitant, à la suite d’inspections qui remettent en cause la qualité des médicaments.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3197