Apnées du sommeil 

De nouveaux critères pour le choix des traitements  Abonné

Publié le 18/09/2014
La Haute Autorité de santé (HAS) publie de nouvelles recommandations sue la prise en charge dans l’apnée du sommeil. « Avec 4 % de la population adulte française atteinte d’apnées du sommeil et un recours croissant aux dispositifs médicaux de pression positive continue, le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) constitue un enjeu sanitaire et économique majeur », souligne la HAS.
La HAS a évalué la place des dispositifs médicaux disponibles

La HAS a évalué la place des dispositifs médicaux disponibles
Crédit photo : PHANIE

EN 2013, le remboursement du dispositif de PPC avait été au cœur d’une polémique. Un arrêté du 22 octobre 2013 finalement suspendu par le Conseil d’Etat, avait conditionné son remboursement par l’assurance-maladie à une bonne observance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte