À la Une

Coût du médicament : l'État rectifie le tir  Abonné

Par
Publié le 17/09/2018
Depuis 10 ans, les comptes de la santé présentés par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) étaient erronés. En 2017, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) était montée au créneau, pointant une erreur de méthodologie du service « statistiques » du ministère de la Santé. Un an plus tard, le syndicat vient d’obtenir gain de cause.
argent

argent
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le dernier rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) sur les comptes de la santé en 2017 est riche d’enseignements. Il montre, entre autres, une évolution des dépenses de soins « historiquement basse », en hausse de seulement 1,3 %, pour atteindre environ 199 milliards d’euros (1), soit 2 977 euros par habitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte