À la Une

Rémunération : l'important c'est la ROSP  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 29/04/2019
Versées en trois vagues depuis février, les ROSP se maintiennent à volume constant par rapport à 2018. Elles s’imposent, aux côtés des honoraires de dispensation, à la fois comme un élément de la rémunération du pharmacien et de son entreprise et comme un facteur de valorisation de l’exercice officinal.
tableau

tableau
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

ROSP

ROSP
Crédit photo : Phanie

Entre la ROSP relative à l’accompagnement pharmaceutique du patient (AVK, AOD, Asthme), la ROSP générique et les sept autres ROSP labellisées « qualité de service et modernisation de l’officine » et « qualité de la pratique », la rémunération sur objectifs de santé publique des pharmaciens au titre de l’année 2018 atteint près de 9 000 euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte