Le bilan partagé de médication  Abonné

Par
Publié le 12/03/2018
Dans le but d’abaisser les risques iatrogènes et de favoriser une meilleure observance, le bilan partagé de médication réalisé par le pharmacien a vu le jour en début d’année.
Réclamé de longue date, le bilan partagé de médication, ouvert depuis quelques semaines aux pharmaciens, est considéré comme une valorisation du rôle officinal. Cette nouvelle mission doit maintenant trouver sa place auprès des patients âgés polymédiqués ou en ALD, grâce à des pharmaciens formés à cet exercice particulier.

1- L’histoire

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte